Depuis l’origine, le SYMPEC a engagé avant l’heure une démarche de développement durable.

 
 

SURVEILLER ET MODÉLISER
LA NAPPE


Suivi du niveau de la nappe
Depuis 1991, un réseau de surveillance a été mis en place. Il est constitué de 19 piézomètres dont 12 sont équipés d’un système d’enregistrement automatique des données. Ces ouvrages permettent un suivi quantitatif de la nappe.
Le niveau de la nappe influence en effet, la quantité d’eau disponible sur un forage précis mais également la qualité de l’eau an cas de circonstances extrêmes.

Modélisation de la nappe
Le Syndicat a souhaité mieux connaître
le fonctionnement de la nappe dans laquelle l’eau est prélevée en utilisant un modèle mathématique.

Les objectifs de cette étude étaient multiples :
- estimer les possibilités de production du bassin
- définir les exploitations maximales des ouvrages existants
- étudier la possibilité d’implantation de nouveaux forages
- estimer les impacts d’une éventuelle sécheresse
- modéliser des scénarii de pollution accidentelle.


Cette étude datant de 1999 a permis de confirmer la capacité de production du bassin à au moins 8 millions de m3, de constater le faible impact des pompages sur le niveau de la nappe et de conclure à la possibilité d’ajouter 3 pompages supplémentaires sans affecter de manière significative l’ensemble du bassin.
  Contact   Liens   Plan du Site   Accueil  
Page Précédente   Page Suivante  

SYMPEC - Syndicat Mixte de Production d'Eau du Centre-Manche

Mentions légales